Dossier starter kit Ep. 4/7

 

Reprendre une affaire

Racheter une entreprise présente de nombreux avantages, parmi lesquels la mise à disposition d’une clientèle préexistante. Mais reprendre l’activité d’un autre peut aussi s’avérer désastreux si l’on a pas pris le temps de bien étudier l’offre, le marché ainsi que ses propres forces et faiblesses. Explications.

Reprendre une entreprise, c’est reprendre un acquis que je vais payer.

Les avantages

  • Clientèle existante
  • Canaux de communication déjà en place
  • Crédibilité dans le secteur
  • Employés formés
  • Relation avec les fournisseurs déjà établie
  • Expérience du cédant

Les risques

  • Ne pas pouvoir supporter son investissement sur le long terme à cause de flux financiers insuffisants.
  • Racheter une entreprise moribonde et y perdre ses fonds. Une entreprise peut être affaiblie du point de vue du marché (clientèle qui ne suivrait pas le repreneur par exemple), socialement (employés vieillissants ou réfractaires à un changement de fonctionnement) ou rapport à son équipement (obsolescence, mauvais état,…).
  • Ne pas réussir à poursuivre l’activité lors du retrait de l’ancien dirigeant car la présence/personnalité/personne de celui-ci était le fer de lance de l’entreprise. Reprendre l’entreprise de quelqu’un d’indispensable peut réellement être une catastrophe. Pour atténuer ce phénomène, il faut peut-être envisager une association temporaire avec le cédant pour assurer une période de transition.

 

 

L’entreprise à reprendre est-elle solide ?

Afin d’éviter de faire les mauvais choix différentes études et documents sont nécessaires.

L’analyse des flux financiers de l’entreprise cible

Il faut effectivement s’assurer que les flux financiers de l’entreprise que l’on convoite permettent  de couvrir les besoins suivants :

  • Ceux de l’entreprise cible
  • Ceux du dirigeant repreneur
  • Le financement de la reprise

Le plan financier

Il met en lumière :

  • Le plan stratégique de commercialisation des produits et services.
  • Les marges disponibles.
  • L’évolution des coûts de financement et des charges en ressources humaines.
  • Les investissements nécessaires au maintien des résultats.
  • Le mode de financement du patrimoine de l’entreprise.
  • Le financement des besoins du dirigeant.
  • L’apport de fonds nécessaire

Le plan de négociation

Finalement, un plan de négociation de reprise permettra de fixer le prix en tenant compte :

  • Des besoins de l’entreprise cible pour continuer à produire du cash en limitant le risque de rupture avec le passé (clients/fournisseurs/ressources humaines).
  • Du besoin net du dirigeant en optimisant la fiscalité du revenu brut.
  • De l’optimisation du coût fiscal du transfert dans la New Co (l’entreprise reprise sous sa nouvelle forme).
  • Des besoins de la New Co pour pouvoir payer ses engagements.

Ceci permettra de vous assurer de la viabilité de l’achat et de fixer le prix le plus juste. D’une part pour éviter d’épuiser votre capital dans un puits perdu et, d’autre part, de payer trop cher un bien que vous auriez pu acquérir à meilleur prix.

 

L’entreprise à reprendre est-elle un bon choix pour vous ?

L’entreprise que vous désirez acheter a été validée par les analyses précédentes. Mais il y a encore un risque important et une chose essentielle à étudier : VOUS.  Effectivement, l’affaire est peut-être intéressante mais l’est-elle pour vous en particulier ? Ainsi, en tant que candidat repreneur vous devez vous interroger sur :

  • Vos propres capacités financières comparativement aux besoins induits par la reprise. Il est important de ne pas vous aventurer dans des investissements que vous ne pourriez pas supporter.
  • Votre expertise. Êtes-vous suffisamment compétent dans le secteur visé ou devez-vous prévoir de vous faire entourer (et donc  d’en supporter le coût) ?
  • Êtes-vous prêt ? Reprendre une entreprise déjà lancée est différent que de la créer à partir de zéro en abordant chaque étape de son développement selon votre rythme.

 

Encore un point important

Lors du rachat d’une entreprise, il est primordial de revoir son business plan. Évidemment, l’idée n’est pas de tout modifier mais des changements devront sans doute être faits. Lesquels ? Et combien cela va t-il coûter ? Les produits/services sont-ils encore en accord avec le marché actuel ? Et avec les évolutions à venir ?

Imaginons par exemple la reprise d’une entreprise dont les clients sont attachés à un produit vieillissant. Vous devrez alors sans doute (et rapidement) vous construire une nouvelle clientèle car celle que vous aurez acquise par le rachat ne suffira pas à vous faire croître sur le long terme.  Cela représente des coûts dont il faut impérativement tenir compte au moment de vous lancer.

Autre exemple, le traitement administratif. Nombre d’entreprises fonctionnent encore avec d’anciens systèmes (papiers, traitements manuels) ou des solutions informatiques obsolètes. La mise en service d’une formule numérique performante pourrait arranger bien des choses et accélérer les procédures. Mais cela aussi représente un budget. Là encore, vous devez intégrer ces coûts à votre réflexion.

 

En conclusion

Reprendre une entreprise comporte autant de risques que d’avantages. Quoi que complexe, la chose rondement menée peut s’avérer financièrement très intéressante. Mais comment s’y retrouver (surtout si l’on démarre en tant qu’entrepreneur). Analyse des flux, plan financier, plan de négociation, levée de fonds, l’aide d’un expert n’est sans doute pas un luxe. Soyons plus clairs : l’accompagnement dès le démarrage des négociations d’une reprise d’activité est tout simplement primordial !

 

La création « from scratch », l’association, la reprise d’entreprise sont déjà des solutions à envisager dans le cadre du lancement d’une activité. Mais il en existe une quatrième : la franchise, voyons ça.  Ou Contactez-nous Si vous avez fait votre choix.

 


< Ep. 3/7 Retour au dossier Ep. 5/7 >

 

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: #262875;background-size: cover;background-position: center center;background-attachment: fixed;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 100px;}div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container.dfd_stun_header_vertical_parallax {-webkit-transform: -webkit-translate3d(0,0,0) !important;-moz-transform: -moz-translate3d(0,0,0) !important;-ms-transform: -ms-translate3d(0,0,0) !important;-o-transform: -o-translate3d(0,0,0) !important;transform: translate3d(0,0,0) !important;}