PROFESSION LIBERALE

MCP est agréé par la Région Wallonne pour les chèques entreprises.                  

En savoir plus…

La Région Bruxelloise propose différents subsides envisageables.                               

En savoir plus …

La digitalisation à 100% ?
Un besoin vital pour votre entreprise !
Découvrez le service !

Vous êtes médecin, avocat, notaire ou professionnel du paramédical et vous désirez optimiser votre revenu net afin de vous assurer un avenir serein. MCP vous aide notamment à faire les meilleurs choix concernant votre plan d’épargne (MCP CONSEILS). Payez le juste impôt, épargnez plus et jouissez ainsi d’un niveau de vie confortable plus longtemps (LA FIDUCIAIRE). Nous disposons aussi d’outils informatiques que vous pouvez utiliser dès maintenant pour vous faciliter la vie et vous épargner du temps (MCP SOFT CONNECT).

NOS SERVICES

TVA

Il existe trois types d’assujettissement soumis à la TVA :

  • Franchise
    • Listing TVA annuel
  • TVA mensuelle ou TVA trimestrielle
    • Déclarations TVA via Intervat
    • Déclaration intracommunautaire via Intervat
    • Déclaration intrastat
    • Listing TVA annuel
  • Formalités d’inscription à la TVA
  • Modifications de la TVA (exemple : changement d’adresse ou d’activité)
  • Suppression de la TVA
  • Réponse à toute correspondance adressée par une autorité administrative.
  • Assistance lors de tout contrôle effectué par une autorité administrative.
  • Assistance à quel que contentieux avec quelle qu’Autorité administrative.
Tenue de la comptabilité et de clôture

Cela correspond à l’encodage de l’ensemble de vos pièces (factures de vente, factures d’achats, salaires, opérations de redressement…).

  • Situation de clôture
  • Bilan de l’exercice
  • Bilan et dépôt des comptes annuels
  • Projet d’Assemblée Générale (ordinaire ou extraordinaire)
  • Rapport et assistance test de liquidité
  • Rapport conflits d’intérêts
  • Formalités UBO et LEI
  • Formalités liées au changement du siège social de la société
  • Formalités liées à la nomination/démission d’administrateurs ou gérants
  • Formalités liées à la publication de l’Assemblée Générale approuvant la continuation des activités malgré les pertes subies
  • Formalités liées à toutes autres publications au moniteur belge
  • Toutes missions à la demande de tiers tels qu’avocat, notaire ou autre
  • Toutes missions relatives à l’assistance en cas de convocation à la chambre d’enquête commerciale
  • Assistance procédure de continuité d’entreprise
  • Assistance en cas de procédures de redressement judiciaire
  • Formalités administratives et juridiques (voir prochainement dans nos tâches complémentaires)
  • Etablissement de la situation intermédiaire
  • RDV périodique
  • Lien vers l’espace client en permanence. Vous avez accès :
    • En IPP au compte de résultat
    • En SOCIETEau :
      • Bilan
      • Compte de résultat
      • Compte clients / fournisseurs
      • Compte courant
      • Compte d’attente
Fiscalité directe
  • Déclaration à l’IPP via Tax on web
  • Déclaration ISOC via Biztax
  • Déclaration précompte mobilier (droit auteur/intérêts/dividendes)
  • Relevé 325.xx et fiche fiscale 281.xx
  • Aides à compléter d’autres formulaires
  • Réponse à toute correspondance adressée par une autorité administrative.
  • Assistance lors de tout contrôle effectué par une autorité administrative.
  • Assistance à quel que contentieux avec quelle qu’autorité administrative.
Barème des cotisations sociales

Pour plus d’informations concernant l’optimisation de vos revenus, nous vous invitons à cliquer sur le bouton ci-dessous :

Optimisation des revenus
Fiscalité sociale
Services administratifs divers et conseils

Service de bureau compris : 4h de forfait.

Cela comprend l’assistance téléphonique et également les réponses aux questions (par téléphone et/ou par mail).

Nous retrouvons également dans cette partie d’autres tâches administratives (voir prochainement dans nos tâches complémentaires).

Financements
  • Assistance et accompagnement aux demandes des dossiers bancaires, tels que plan financier, assistance lors de la demande d’une ouverture de crédit et défense du dossier.
  • Apport en argent contre la participation au droit de vote et/ou aux bénéfices de la société
  • Prêt de la société
  • Apport en argent contre la participation au capital et/ou aux bénéfices de la société. Si cet apport s’effectue en Personne Physique, alors vous pouvez bénéficier du Tax Shelter. Ce dernier est à destination des entreprises débutantes ou en croissance. Cela revient en bref à une réduction d’impôt en Personne Physique. Voir les conditions 
  • Apport en argent contre la participation au capital et/ou aux bénéfices de la société. Si cet apport s’effectue en Personne Physique, alors vous pouvez bénéficier du Tax Shelter. Ce dernier est à destination des entreprises débutantes ou en croissance. Cela revient en bref à une réduction d’impôt en Personne Physique. Voir les conditions
  • Sile prêt en argent se fait en Personne Physique et en Région Wallonne, alors vous pouvez bénéficier du Prêt Coup de Pouce. C’est également le cas à Bruxelles avec son équivalent : le Prêt Proxi.
  • Les Invests Publics

Ce sont des Invests Publics en Région Wallonne qui contribuent à votre projet (parmi ceux-ci, on y retrouve SambrInvest, NivelInvest, IMBC, NamurInvest, Noshaq et MeusInvest). Ces derniers peuvent alors intervenir soit en capital ou soit en prêt.

Ils interviennent en apport en argent soit contre une participation au capital et/ou aux vénéfices de la société ou soit sous forme de prêt (obligataire convertible ou autre).

  • Les Invests Régionaux (la SOWALFIN)

Ceux-ci interviennent en prêt ou en garantie auprès de la banque.

Il s’agit d’un emprunt bancaire. Cela peut donc être garanti par les acteurs publics dont la Région Wallonne (SOWALFIN) ou Bruxelles (Finance&invest.brussels).

Le crowdfunding est un financement participatif. Cela permet donc de « lever des fonds » auprès d’un nombre illimité de « donateur » et donc de pouvoir réaliser votre projet.

Il existe plusieurs formes de crowdfunding :

  • Le don
  • Le don avec contrepartie soit d’un produit ou d’un service
  • Le prêt financier
  • Investisseur financier

L’entrée se fait en apport en capital, en emprunt ou en don. Cette pratique peut donc vous permettre de bénéficier du Tax Shelter, et ce uniquement si la participation se fait en capital. Le Tax Shelter est à destination des entreprises débutantes ou en croissance. Cela revient en bref à une réduction d’impôt en Personne Physique.

La SOGEPA intervient lors des reconversions de secteurs, d’entreprises en difficulté.

Il s’agit d’un acteur publique à destination des entreprises portées par un projet économique, industriel, crédible et durable, et qui sont en redéploiement.

Autres services
  • Constitution de société
  • Liquidation
  • Scission
  • Fusion
  • Conseils à la reprise d’entreprise (voir page)
  • Transmission d’entreprise
  • Évaluation
  • Accompagnement starter
  • Accompagnement numérique
  • Accompagnement à la croissance et au développement de l’entreprise
  • Aides et subsides

VOTRE EPARGNE PENSION

Épargner pour sa pension ne s’improvise pas. Quels sont vos besoins et comment allez-vous constituer cette épargne ?

POURQUOI EPARGNER ?

La retraite est une étape importante qu’il est essentiel de préparer et d’anticiper afin de pouvoir l’appréhender sereinement, principalement via l’épargne pension. L’objectif étant de pouvoir conserver le niveau et le confort de vie qui était le vôtre durant votre période d’activités professionnelles.

La pension légale est limitée (surtout pour l’indépendant). Au mieux, on parlera de 1266€ mensuels pour une carrière complète. Hors, votre besoin pour conserver votre niveau de vie actuel est sans doute supérieur. Ainsi, vous allez devoir compenser cette différence significative par différents revenus supplémentaires. L’ensemble de ses ressources complémentaires représente votre besoin d’épargne.

Image module

Le besoin d’épargne est calculé en multipliant la différence entre vos objectifs de dépenses «en mode retraite » et la pension légale par un nombre de mois post-carrière supposés. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi tenir compte d’un autre facteur…

Le temps passe, l’inflation reste et ses effets ne sont pas négligeables. Cent euros mis de côté cette année, n’auront plus la même valeur dans vingt ans (il vaudront moins). Si vous n’en tenez pas compte, vous allez calculer aujourd’hui un besoin d’épargne qui ne correspondra plus à la réalité des prix dans le futur.

Exemple : Imaginons 1000€ dans 25 ans avec une inflation de 2,5%. Il faudra disposer de 1856€ pour couvrir les mêmes dépenses.

De ce fait, même quelques petits pourcents peuvent prendre la forme d’un gouffre particulièrement profond dans vos finances.

Image module

Que retenir ? Il faut que le capital de l’épargne + le rendement, couvrent sur une durée et en tenant compte de l’inflation, le complément de besoin par rapport à la pension légale

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations, notre équipe de spécialistes se fera un plaisir de répondre à vos questions.

QUAND EPARGNER ?

Nos capacités d’épargne diffèrent selon les étapes de notre vie. Effectivement, nous disposons habituellement de moins de ressources lorsque nos enfants rentrent à l’université par exemple. À l’inverse, lorsque ceux-ci quittent la maison familiale, nos disponibilités remontent. Il faut en tenir compte.

Image module

En résumé, n’attendez pas pour réfléchir à votre épargne pension et contactez-nous pour en discuter.

préalable à l'épargne

Préalable à l’épargne : la mise en place financière et l’optimisation des revenus

«Le plus important ce n’est pas ce que l’on gagne mais ce que l’on est d’accord de dépenser.»

La mise en place financière : 

Pour épargner, il faut se mettre dans les bonnes conditions. La plupart des gens reconnaissent que pour faire de l’épargne il vaut mieux mettre un montant fixe sur un livret dès que le revenu arrive que d’attendre la fin du mois. Ainsi, ce n’est pas ce que l’on gagne qui est important mais ce que l’on est d’accord de dépenser.

Image module

L’épargne  n’est rendue possible que la mise en place d’une organisation financière. De quoi s’agit-il ? La mise en place financière consiste à fixer ce que l’on est d’accord de dépenser à travers l’organisation de comptes qui régulent vos flux financiers personnels. Pour commencer, il faut organiser ses prélèvements. L’idée générale est celle de nos grands-mères qui répartissaient les paies dans différentes enveloppes afin d’être toujours capables de payer ce qui devait l’être. L’excédent étant alors réservé au plaisir ou à l’investissement. La mise en place financière n’est au final qu’une modernisation de cette pratique.

Prenez le temps de lire notre texte « L’optimisation » qui fait suite à la mise en place financière !

Mes produits d'épargne
Préparer son épargne pension

OPTIMISER SES REVENUS

Réduisez la différence entre vos entrées brutes et votre net. Notamment, en utilisant la répartition des revenus.

Un peu de vocabulaire ...
  • Le revenu brut : ce que gagne l’indépendant
  • Les dépenses : l’ensemble des frais liés à l’activité de l’indépendant
  • La base imposable : les revenus bruts – les dépenses
  • Le revenu net : la base imposable – l’Impôt
  • L’impôt : l’impôt social (cotisations sociales de l’indépendant) + l’impôt fiscal qui seront tous deux fonction du montant de la base imposable. Plus la base imposable sera importante, plus lourde sera la charge fiscale totale. L’impôt est en fait un pourcentage de la base imposable soustrait à celle-ci qui augmente de manière progressive en fonction de paliers fixés par l’État. À mesure que la base imposable franchi ces paliers, chaque nouvelle tranche sera imposée plus lourdement.
Les dépenses professionnelles

Les dépenses professionnelles

Une activité florissante aura vite fait de franchir ce palier. L’idée va donc être, dans un premier temps, de réduire la base imposable de l’activité. Comment ? En fixant le type de dépenses à devoir justifier (communément appelé : faire des frais).
Note : dans certains cas particuliers (mais plus courant qu’il n’y parait), il est aussi possible d’utiliser le droit d’auteur pour bénéficier d’un autre type de revenu, moins taxé.

Qu’elles sont les dépenses justifiables ?

  • % ou totalité des frais de locaux
  • % ou totalité des frais de déplacement (bus, voiture, taxi, avion,…)
  • % ou totalité des frais de bureau (informatique, téléphonie,….)
  • Totalité des frais de représentation et de formation
  • Les honoraires de tiers
  • Les frais directs de l’activité (location de matériel, assurance responsabilité civile,…)
  • Les frais de personnel
  • Les investissements (voir amortissement).
  • Les cotisations sociales de l’indépendant et l’assurance pension (PLCI) sont des dépenses professionnelles déductibles.

Ce système est efficace mais limité. Car votre chiffre d’affaire augmentant, vous finirez toujours par franchir ces paliers où l’impôt s’affole. Lorsque le revenu net tend à devenir insuffisant pour financier les besoins de l’entreprise et les besoins privés, il faut trouver d’autres solutions. Il est en fait temps d’envisager l’activité de l’indépendant à travers l’outil société.

Optimiser vos revenus

TRANSMETTRE SON PATRIMOINE

Comment transmettre son patrimoine ? Quand s’y prendre et que garder à l’esprit pour éviter les mauvaises surprises ?

La transmission du patrimoine

Le patrimoine, c’est l’ensemble des biens durables que vous possédez (immobilier, voitures, entreprises, assurances,…) ainsi que des choses sur lesquelles vous pouvez faire valoir un droit de propriété (droits d’auteur, brevets,…). Ce patrimoine est souvent accompagné de dettes (prêt à rembourser) et/ou de devoirs (pension à verser). On distingue donc deux types de patrimoines. Le patrimoine brut qui ne tient compte que de votre capital (ou de vos actifs) tandis que le patrimoine net est ce même patrimoine brut minoré de vos dettes et devoirs éventuels.

Votre patrimoine vous assure tout d’abord confort et plaisir aujourd’hui (la maison dans laquelle vous vivez, la voiture qui vous promène le week-end). Mais, il sert aussi à vous assurer une vie post-carrière tout aussi confortable et épanouissante (en remplaçant ou complétant vos revenus, la pension légale notamment). Enfin, le patrimoine est destiné à être légué, transmis à votre famille afin d’augmenter leur propre patrimoine. Le but est, évidemment, de faire grossir le patrimoine familiale afin d’assurer à tous confort, sécurité et prospérité.

EN DÉTAIL :

MCP Conseils vous accompagne dans la gestion, l’optimisation et la transmission de votre patrimoine. Ne laissez pas de place à l’improvisation !

1 – Choisir la forme juridique

2 – Formalités administratives

3 – Formes juridiques

4 – Mise en place financière

MCP Conseils peut vous
aider à y voir plus clair
et à prendre les meilleures
décisions pour votre projet.