LES PLACEMENTS MOBILIERS

Le couple rendement – risque

Les économistes ont coutume de dire qu’il n’y a pas de « free lunch ». Autrement dit, toute rentabilité élevée d’un placement s’accompagne d’un risque important, et tout placement sûr est assorti d’une faible rentabilité. Le rendement et le risque des placements financiers sont inséparables. Ils diffèrent en fonction du placement choisi. Vous ne pouvez pas connaître à l’avance et avec certitude le rendement d’un placement. Avant d’investir, vous devez connaître les risques liés au produit financier proposé.

La prime de risque

C’est la différence entre le rendement d’un emprunt d’Etat et le rendement d’un placement plus risqué. Autrement dit, c’est le complément de rémunération qui est proposé à l’investisseur pour qu’il accepte d’acheter ces actions ou ces obligations plutôt que de souscrire à des emprunts d’Etat.

La liquidité

Un actif financier (actions, obligations, etc.) est dit liquide lorsqu’il peut être acheté ou vendu rapidement sans que cela n’ait d’impacts majeurs sur son prix. La liquidité reflète donc la facilité avec laquelle cet actif peut être échangé. Ainsi, plus un marché est liquide, plus il est aisé, rapide et peu coûteux d’y réaliser des transactions. Par extension, un placement est dit liquide quand vous pouvez facilement et rapidement récupérer votre argent.

La volatilité, un indicateur de risque

La valeur d’une action ou d’un fonds fluctue en permanence. La volatilité est un indicateur qui mesure l’amplitude de ces hausses et de ces baisses. La connaissance du niveau de volatilité d’un placement vous est donc utile pour évaluer le risque de ce placement : quand la volatilité est élevée, la valeur du capital investi peut baisser de façon importante. Une volatilité élevée s’accompagne généralement d’une espérance de rendement intéressante. Cependant, un rendement élevé ne peut jamais être garanti.

Structurer ses placements

Il est seulement possible de se constituer un patrimoine en suivant une stratégie de placement réfléchie, en se fixant des objectifs et en donnant une structure saine à son portefeuille. Outre sa base, l’épargne de précaution, cette structure comporte 3 niveaux de risque et d’espérance de rendement croissants :

 

Placements avec capital garanti

Il s’agit de placements, dont le capital sera récupéré à l’échéance et qui donnent un rendement légèrement supérieur au compte épargne mais qui n’en ont pas la liquidité puisque cette garantie de capital ne vaut qu’à l’échéance.

Ce sont :

  • Au niveau bancaire, les bons de caisse et comptes à terme
  • Au niveau assurance, la branche 21

Le rendement de la branche 21 permet d’obtenir un rendement supérieur car :

  • Outre le taux garanti, il y a aussi une possible participation bénéficiaire en fonction du résultat technique de l’assureur.
  • Si la durée de la police est supérieure à 8 ans ou assortie d’une garantie décès de 120% minimum, il n’y aura pas de précompte mobilier sur les intérêts.

En branche 21, les versements subissent toutefois une taxe de 2% et des frais d’entrée (max 4,5%) et la garantie de capital peut don devenir une notion relative.

 

Placements collectifs sans garantie de capital

Ces placements offrent la possibilité d’un rendement supérieur, mais le risque à payer pour cela est un risque plus grand. Ni le rendement, ni le maintien du capital ne sont garantis. Ils sont principalement investis en actifs financiers : obligations, actions, matières premières, options, devises. Ils permettent d’accroître la diversification à l’intérieur des choix de gestion et donc de renforcer la gestion du risque.

Ils peuvent être :

  • Mixtes et concilier plusieurs types d’actifs financiers.
  • Spécifiques et concentrer le « pari » de rendement et le risque sur une seule classe d’actifs financiers et/ou un seul environnement géographique
  • Thématiques et concentrer le « pari » de rendement et de risque sur une problématique ou stratégie spécifique.

Ce sont :

  • Au niveau bancaire, les fonds communs de placements, les SICAVS et les trackers
  • Au niveau assurance, la branche 23

 

Placements en titres individuels

Le rendement dépend entièrement des performances de l’entreprise, dont les titres obligations ou actions ont été choisis et le risque est à 100% concentré sur elle. L’achat de ces titres, obligations et actions se passe exclusivement au niveau bancaire et du courtage financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: #262875;background-size: cover;background-position: center center;background-attachment: fixed;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 100px;}div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container.dfd_stun_header_vertical_parallax {-webkit-transform: -webkit-translate3d(0,0,0) !important;-moz-transform: -moz-translate3d(0,0,0) !important;-ms-transform: -ms-translate3d(0,0,0) !important;-o-transform: -o-translate3d(0,0,0) !important;transform: translate3d(0,0,0) !important;}