l'administratif et le starter
Dossier starter kit Ep. 6/7

 

L’administratif

Maintenant que vous vous êtes assuré de la viabilité de votre projet, il va falloir lui donner un cadre légal. C’est ici que l’administratif entre en jeu. Choix du statut, de la forme dans la cas d’une société et formalités juridiques, voici les étapes incontournables lors du lancement de votre activité.

 

Statut juridique : personne physique ou société ?

Personne physique ou société. Voici les deux grandes options qui se présentent à un indépendant lorsqu’il lance son activité. Alors que la personne physique est une entreprise individuelle (l’indépendant travaille seul), la société quant-à-elle est une structure qui permet à l’indépendant d’approcher son activité autrement (notamment en s’adjoignant l’aide d’un associé).

Ces deux statuts s’accompagnent d’avantages et d’inconvénients. C’est pourquoi votre choix devra se faire avec l’aide d’un professionnel avisé. Il faudra notamment tenir compte des points suivants :

  • Le type d’activité visée
  • La taille de l’activité (nombre de partenaires/employés/etc.)
  • Les capitaux disponibles
  • Le développement présumé de l’activité

 

Forme juridique : quel type de société ?

Après étude de votre cas, vous avez décidé d’opter pour la création d’une société. Mais laquelle ? Effectivement, il existe différentes formes de société à envisager.

  • SA > Société Anonyme
  • SRL > Société à Responsabilité Limitée
  • SC > Société coopérative
  • Société « simple »

 

Rédaction des statuts

Les statuts d’une entreprise réglementent son fonctionnement. Mais aussi le rapport entre ses dirigeants et les rapports de l’entreprise avec les personnes qui lui sont étrangères.

Les statuts définissent notamment :

  • La forme de la société
  • Les représentants
  • La dénomination de la société
  • Le siège
  • L’objet ( l’activité précise qu’exercera la société)
  • L’apport
  • Les titres
  • La durée
  • Les règles des assemblées générales
  • Les modalités de dissolution/liquidation

 

Formalités juridiques

Outres les statuts dans le cas d’une société, d’autres démarches obligatoires attendent l’aspirant indépendant. Et cela vaut aussi pour la personne physique :

  • S’inscrire à la banque carrefour des entreprises
  • Ouvrir un compte à vue pour l’activité
  • S’identifier auprès de la TVA
  • S’affiliation à une caisse d’assurance sociale

 

Et maintenant, si vous le voulez bien, concluons ce dossier !  Ou Contactez-nous pour toutes questions.

 


< Ep. 5/7 Retour au dossier Ep. 7/7 >

 

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: #262875;background-size: cover;background-position: center center;background-attachment: fixed;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 100px;}div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container.dfd_stun_header_vertical_parallax {-webkit-transform: -webkit-translate3d(0,0,0) !important;-moz-transform: -moz-translate3d(0,0,0) !important;-ms-transform: -ms-translate3d(0,0,0) !important;-o-transform: -o-translate3d(0,0,0) !important;transform: translate3d(0,0,0) !important;}